Pourquoi les prix en euros ne sont pas inférieurs aux prix en dollars ?

Cet article n’a pas pour objectif de répondre à cette question de façon universelle, mais uniquement dans le contexte de l’achat de pièces détachées pour réaliser le robot de vos rêves. Ceci étant, on peut quand même imaginer que les considérations suivantes puissent se généraliser dans un certain nombre de cas de figure.

Si vous avez l’habitude de parcourir des sites de robotique étrangers (au hasard: chinois, américains,…) et français avant de faire vos emplettes, vous avez sans doute remarqué que la carte micro-contrôleur, le capteur, les roues,… que vous souhaitez acheter et que vous voyez à 50 $ à l’étranger coûtent 50 € chez nous, et non pas 40 € comme on pourrait l’espérer avec une parité de 1.25 entre le dollar et l’euro. Notre boutique n’échappe pas à la règle.

Pourquoi ?
Non, ce n’est pas parce que le big boss est un affreux capitaliste qui collectionne les voitures de sport…

La vraie raison tient en deux mots: « TVA » et « frais de port ».

Posons donc les calculs et reprenons l’exemple du produit à 50 $ vu sur un site étranger. Comme vous pouvez vous en douter, le distributeur français ne va pas l’acheter à ce prix-là, mais avec une réduction d’en moyenne 25% (c’est très variable en fonction des fournisseurs).
Le prix d’achat pour le distributeur est donc de 37.50 $.

En appliquant une parité de 1.25 entre le dollar et l’euro, le prix d’achat pour le distributeur est de 30 €.

Jusque là, tout va bien, mais c’est ensuite que ça se gâte. En effet, il faut tout d’abord ajouter le transport et les frais de dédouanement, ce qui fait un minimum de 15%. Le coût du produit remonte donc à 34.50 €.

Il est en théorie possible (parfois) d’économiser quelques euros en choisissant la « poste normale » (étrangère, relayée par son homologue en France) comme transporteur, moyennant un délai plus long. Mais la seule expérience que nous avons faite s’est soldée par un échec cuisant: grâce au travail remarquable d’un célèbre prestataire de transport français que je ne citerai pas (mais dont le nom commence par « Chrono » et finit par « post »), censé prendre le relai de la poste américaine, le colis s’est trouvé renvoyé aux Etats-Unis sans passer par la case 3Sigma. Résultat des courses: nous avons payé deux fois le transport transatlantique.

Il faut rajouter ensuite la marge du distributeur (oui, il faut bien vivre…), disons 20%. Ceci donne le prix de vente HT au client final: environ 41.40 €.

Enfin, il faut rajouter la TVA, qui est payée par le client final (c’est-à-dire vous). Soit dit en passant, les prix affichés sur les sites étrangers sont hors taxe, ce qui faussent d’emblée les comparaisons trop rapides. Avec un taux actuel de 19.6% (j’espère que je n’aurai pas à remettre à jour ce chiffre trop souvent dans le futur…), cela donne (roulement de tambour…): 49.50 €.

Il est bien évident que toutes ces considérations n’auraient pas lieu d’être si on pouvait trouver des fabricants (français, belges,…) pour nos produits favoris. Mais ils sont malheureusement très rares.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *